La télématique automobile, source d’opportunités ou écran de fumée ?

La digitalisation de notre économie n’épargne pas l’automobile. Plus les années passent et plus nos véhicules deviennent de véritables ordinateurs roulants, produisant, émettant et recevant des quantités incommensurables de données. Toute une économie s’est ainsi créée autour du véhicule connecté. Cependant, son développement est-il inéluctable ? N’est-il pas menacé pas les problématiques inhérentes au digital ?

Mobilité et Tourisme : une histoire commune

Tourisme et mobilité, un lien organique Des voûtes inspirantes de Notre Dame, aux consoles de travertin du Colisée, aux interminables plages sablées d’Ostende, aux portes sonores du Berghain en passant par le village vertical de la Défense… Qu’il soit de loisir, d’affaires, culturel, orienté nature ou architecture, solidaire ou écologique, le tourisme à travers le... Lire la Suite →

Pour un MaaS global

Le MaaS arrive, poussé par les opérateurs, tiré par les AOM ; le véhicule autonome aussi, électrique, partagé, poussé par Google, et surtout tiré par l’inefficacité générale d’un système s’appuyant trop sur la voiture individuelle. Mais là où un Maas local se construit essentiellement à l’intérieur de l’écosystème des mobilités, un système efficace de véhicules autonomes devra intégrer des systèmes bien plus larges dans sa mise en œuvre.

Tokyo est-il l’avenir des transports européens ?

La mégalopole de Tokyo compte plus de 37,7 millions d’habitants ce qui en fait l’une des plus grandes conurbations du monde. Le rail y tient une place prépondérante avec 57% du trafic voyageur de la région, transitant dans quelques 1 200 gares. Si la part modale du fer y est particulièrement élevée notamment en comparaison des autres métropoles mondiales, ce n’est pourtant pas grâce à une politique publique d’offre ou de promotion particulièrement efficace.

En route vers le véhicule autonome

L’imaginaire augure souvent de transformations massives. Le sous-marin de Jules Verne dans 20 000 lieues sous les mers ou les écouteurs de Ray Bradbury dans Fahrenheit 451 sont deux exemples de créations initialement jugées irréalisables. La science-fiction est également pleine de références aux véhicules du futur qui se déplacent automatiquement, sur route ou dans l’air, obéissant... Lire la Suite →

Le vélo, toujours sur la sellette ?

Alors que le vélo bénéficie de puissants atouts – peu coûteux, écologique, bénéfique pour la santé, silencieux - ce dernier peine encore à s’imposer en France comme un véritable mode de transport à part entière. Le manque de « culture vélo » souvent incriminé ne semble toutefois pas aussi coupable que les discontinuités des voies cyclables et l’absence de stationnement sécurisé. Si la croissance de la pratique du vélo dépend de la multitude d’acteurs du « système vélo », l’audace politique et les investissements publics associés sont déterminants.

Comment mettre en oeuvre le concept de « MAAS » ?

En ce moment, le monde de la mobilité parle très souvent de MaaS (Mobility as a Service), amené à révolutionner les pratiques de mobilité. Si la cible semble claire pour de très nombreux experts, proposer un mix de services assemblant les offres de transport publiques et privées (notamment la voiture), le chemin pour y arriver... Lire la Suite →

Comment utiliser le potentiel de la data pour développer des services de mobilité innovants ?

L’explosion des données est au cœur de l’émergence des nouveaux services de mobilité. Mais, quelles sont finalement les conditions permettant l’émergence de services de mobilité innovants ? Comment mettre en place un écosystème propice à l’émergence de ces services ? Et quelle est la place des acteurs publics dans cet écosystème ? La solution semble simple – il faut associer tous les acteurs qui possèdent les données et les compétences nécessaires – mais sa mise en œuvre n’est pas évidente …

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :