Le vélo, toujours sur la sellette ?

Alors que le vélo bénéficie de puissants atouts – peu coûteux, écologique, bénéfique pour la santé, silencieux - ce dernier peine encore à s’imposer en France comme un véritable mode de transport à part entière. Le manque de « culture vélo » souvent incriminé ne semble toutefois pas aussi coupable que les discontinuités des voies cyclables et l’absence de stationnement sécurisé. Si la croissance de la pratique du vélo dépend de la multitude d’acteurs du « système vélo », l’audace politique et les investissements publics associés sont déterminants.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :